La plateforme web du sport broyard
En partenariat avec:
SCS Coaching

De PyeongChang à Moudon, le cheerleading s’installe dans la Broye

Les Angels Cheerleaders, club de la région lausannoise de cheerleading, basé à Renens, a créé une équipe dans la Broye, composée de jeunes entre 10 et 20 ans, qui s’entraîne tous les lundis soirs dans la nouvelle salle de gymnastique triple du Fey à Moudon. 

Publié le
De PyeongChang à Moudon, le cheerleading s’installe dans la Broye

Le cheerleading, dans l’esprit des gens, c’est une pom-pom girls, cette jeune fille munie de pompons aux couleurs d’une équipe sportive et qui l’encourage à l’aide de chants et chorégraphies bien orchestrées. Il s’agit pourtant bien d’un sport de compétition, reconnu par le CIO. A son origine, le cheerleading était un univers exclusivement masculin. La discipline apparaît à la fin du XIXe siècle dans les universités pour hommes du nord-est des Etats-Unis. Elle était pratiquée par des hommes blancs encourageant les équipes sportives, notamment de football américain. En 1923, l’université du Minnesota ouvrait ses portes à la première femme cheerleader. Il faudra attendre les années 1940, et en raison de la seconde guerre mondiale, pour que la gent féminine devienne majoritaire dans les équipes de cheerleaders. 

De PyeongChang…
Le cheerleading est une réelle discipline sportive, un mélange d’acrobaties et de pyramides humaines (stunts), de gymnastique au sol (tumbling), de sauts (jumps) et de danse. Ce sport est en plein essor et se structure avec des fédérations internationales, continentales et nationales. Au début de l’année 2018, elle a pu gagner en visibilité et en crédibilité avec des démonstrations dans le cadre des Jeux Olympiques d’hiver 2018 à PyeongChang en Corée du Sud. A cette occasion, huit nations ont été sélectionnées, à savoir les huit pays les plus performants aux JO d’hiver. Et comme la Suisse figure dans cette liste restreinte, c’est le club renanais des Angels Cheerleaders, 17ème(sur 27) aux derniers Championnats du monde de cheerleading, qui a eu l’honneur de représenter le pays avec une inoubliable prestation lors de la cérémonie de clôture devant pas moins de 30'000 spectateurs. 

…à Moudon
De la Corée du Sud à la Broye vaudoise, il n’y a visiblement qu’un pas. Il y a quatre années, le cheerleading faisait ses premiers stunts, tumblings et autres jumps en terre broyarde dans le cadre du sport scolaire facultatif de l’établissement primaire de Moudon, Lucens et environs. « Comme notre club s’entraîne à Renens, il était difficile pour des jeunes de la région de s’engager activement dans ce sport en raison de la distance. Alors, avec l’arrivée de la nouvelle salle de gymnastique du Fey, nous avons saisi l’opportunité de créer une équipe ici. », souligne Lourdès Thomas, responsable de l’équipe moudonnoise qui se présentera en compétition sous le nom des « Senior Sunset Angel Cheerleaders ». L’offre est ouverte aux jeunes entre 10 et 20 ans, filles ou garçons. Actuellement, l’équipe est composée d’athlètes en provenance de toute la Broye : Moudon, Estavayer-le-Lac, Montet (Broye) ou encore Vallon. La coach, esthéticienne de métier, qui s’est prise de passion pour le cheerleading alors qu’elle maquillait les cheerleaders de l’Ecole Hôtelière de Lausanne, précise entre deux chorégraphies, toutes dirigées et rythmées dans la langue de shakespeare, qu’il ne faut pas être un as de la gymnastique au sol ou des agrès pour intégrer le groupe. Toute personne est la bienvenue, peu importe son bagage sportif, pour autant qu’elle soit motivée, volontaire et participe régulièrement aux entraînements.   

Entraînements :
Tous les lundis soirs, 17.30 à 19.30, 
à la salle de gymnastique triple du complexe sportif du Fey, à Moudon. 

Renseignements et contacts :
Lourdès Thomas, responsable de l’équipe, 079 431 14 41