La plateforme web du sport broyard
En partenariat avec:
SCS Coaching

Simon Chappuis, Fondateur et Président de sportbroye.ch

Simon rêvait de travailler dans le domaine du sport, sa passion, au coeur de sa région de la Broye. Un jour, Simon décida d'arrêter de rêver, se leva pour enfin réaliser son rêve, et c'est alors qu'il créa sportbroye.ch, la plateforme web du sport broyard!

Découvrez le portrait et le parcours complet du fondateur de sportbroye.ch, un personnage qui aime la discrétion. 

Publié le
Simon Chappuis, Fondateur et Président de sportbroye.ch

C'est un homme qui est proche de la terre et qui a de la Broye qui coule dans ses veines. Fils d'agriculteur, Simon Chappuis est né à Moudon et est originaire de Vulliens, village le plus au sud-est de la Broye. Là-bas, avec ses deux frères, Thierry et Christophe, plus vieux de respectivement 8 et 7 ans, il y passe toute son enfance et sa jeunesse. Il fait partie de la société de jeunesse, la préside même durant presque 3 ans. Il est à nouveau domicilié à Vulliens depuis 2017 après un exil de sept années dans la plus petite commune broyarde, à Rossenges, juste en face, aime-t-il dire. A 33 ans, Simon est marié à Jessica, enseignante, avec qui il partage maintenant sa vie depuis près de 15 ans. Ils sont parents de quatre enfants: Abigaël (6 ans), Maëlys (5 ans), Nathanaël (3 ans) et Aëla (9 mois). 

Bouger, son mode de vie et son équilibre
Depuis tout petit, Simon aime bouger. Dans les champs, en forêt, dans les rivières. Partout. A 4 ans, il découvre la course à pied grâce à la course villageoise, la Course des Taleines à Vulliens. Aujourd'hui il en est l'heureux organisateur. La course à pied, c'est son ADN. Il court pour s'évader, toujours si possible en pleine nature, pour se déconnecter un bref instant de tout ce qui rappelle notre société moderne. C'est pourquoi il apprécie particulièrement courir en faisant uniquement confiance à ses sensations, sans montre, sans cardio... Il aime courir longtemps et a à son actif 13 marathons et 13x Sierre-Zinal. Prochain objectif sportif en point de mire, le Trail Verbier St-Bernard, un ultra-trail de 111 km! Cette passion, Simon la partage en coachant, accompagnant et entraînant des sportifs populaires. Il crée aussi une école de course à pied à Vulliens, pour les jeunes de 5 à 16 ans. Tous les mercredis en fin d'après-midi les jeunes de la région se donnent ainsi rendez-vous pour jouer et s'amuser à la course à pied. Le football a aussi pris une place importance dans sa vie sportive, joueur fidèle au FC Jorat-Mézières, des juniors jusqu'aux portes de la 2ème ligue. En outre, en plus de tout ça, il pratique régulièrement la natation, le vélo ou encore la peau de phoque en hiver. 

2005, le déclic professionnel
A la fin de la scolarité obligatoire, Simon se lance dans un apprentissage d'employé de commerce à la Préfecture du district d'Oron. Il poursuit sa formation avec la maturité professionnelle commerciale, puis en économie d'entreprise à la Haute Ecole d'Ingénierie et de Gestion à Yverdon-les-Bains. Entre chaque année académique, il fallait réaliser un stage en entreprise et c'est alors qu'il décroche un stage, un peu par hasard, au service de l'éducation physique et du sport du Canton de Vaud (SEPS). Et c'est le déclic! Simon soutient l'équipe en charge de l'organisation et la coordination des animations sportives dans le cadre du Comptoir Suisse à Lausanne. Il a enfin trouvé son objectif professionnel: s'engager en faveur de la promotion et du développement du sport! Une année plus tard, il effectue un second stage au coeur de la Fédération Internationale de Hockey (sur gazon). Enfin, en 2007, retour au SEPS pour son Travail de Bachelor dont le but était d'analyser la pertinence des cartes Swiss Olympic comme unique critère pour l'attribution de subventions publiques. 

Pourtant, son premier job n'est en rien lié au domaine du sport. Après l'école de recrue, une école de vie et expérience humaine à tout point de vue selon lui, il est engagé en 2008 à la Haute Ecole d'Ingénierie et de Gestion à Yverdon-les-Bains en tant qu'assistant académique et s'occupe de la gestion et la coordination du cursus en économie d'entreprise, une formation qu'il connait très bien. Mais l'idée de travailler dans le domaine du sport ne l'abandonne pas. Alors, en parallèle de son activité professionnelle, Simon obtient en 2011 un CAS en management du sport à l'Institut de hautes études en administration publique (IDHEAP) à Lausanne. En 2012, départ à Macolin, à l'Office fédéral du sport (OFSPO), pour suivre et réussir la formation de coordinateur de sport. Pour son travail de diplôme, il propose à la Municipalité de Moudon de faire le recensement de l'offre sportive et des installations sportives présentes sur le territoire communal. Et de là est né dans l'esprit de Simon l'idée de créer sportbroye.ch, la plateforme web du sport broyard!

En 2013, il collabore sous la forme d'un mandat avec Sponsorize, un cabinet de consulting en sponsoring basé à Genève. Et dès le 1er août 2013, c'est le GRAAL, avec son engagement à temps partiel au Fonds du sport vaudois, fondation en charge de la redistribution des bénéfices de la Loterie Romande qui sont alloués au sport pour le Canton de Vaud. Au sein du secrétariat, il y gère les dossiers concernant les soutiens aux associations sportives cantonales vaudoises, aux clubs élites en sport collectif ainsi qu'aux sportifs d'élite en sport individuel. En outre, il soutient le secrétaire général dans les tâches liées à la promotion de la Maison du Sport Vaudois à Leysin, inaugurée le 1er juillet 2016, établissement de 70 lits qui accueille les formations Jeunesse+Sport, les camps d'entraînements de clubs et les camps sportifs des écoles. 

Sortir de sa zone de confort, pour faire évoluer et naître sportbroye.ch
Entre sa vie professionnelle (Fond du sport vaudois et coaching en course à pied), sa vie familiale et sa pratique sportive, très importante pour son bien-être et son équilibre, Simon manque de temps pour développer concrètement la plateforme web du sport broyard et le projet est en attente dans un coin de sa tête. Ce temps d'attente, il sera pourtant incroyablement bénéfique. Le projet, sans pouvoir le matérialiser, mûrit, évolue et prend de l'ampleur, au fur et à mesure de l'expérience acquise au Fonds du sport vaudois. A la fin de l'année 2016, on lui propose d'augmenter son taux d'activité. Déjà peu de temps à disposition pour sportbroye.ch, alors Simon sait très bien que s'il accepte il en aura encore moins. Il faut faire un choix. Une dizaine de jours plus tard, il annonce sa démission au 31 août 2017 au président et au secrétaire général de la fondation. En décidant de prendre son envol, malgré un emploi stable et très passionnant, Simon a fait le choix de l'incertitude et l'insécurité financière. Parce qu'il a besoin de sortir de sa zone de confort pour être efficace et performant, pour évoluer et progresser, rigole-t-il. Il avait aussi cette envie de revenir sur le terrain, au coeur de sa région de la Broye, pour s'y engager en faveur de la promotion et du développement du sport. Et au lieu d'attendre une opportunité, si rare par ici, Simon a créé son propre job avec sportbroye.ch! 

Simon a toujours cru en lui. Il a persévéré, n'a jamais abandonné malgré les hauts et les bas, a travaillé dur et il y est arrivé. Il a arrêté de rêver, et s'est levé pour enfin concrétiser son rêve.
sportbroye.ch est né! Longue vie au sport broyard!